R.one

R.one c’est le pseudo que j’utilise quand je mixe.

Avant toute chose, je mixe du Rap, Américain et Français essentiellement, et je fais du scratch et autres manipulations de vinyls propres aux Dj’s de la culture Hip Hop.

Pendant quelques années, jusqu’au début des années 2000, j’ai fait parti d’un groupe de rap Orléannais appelé Ineffekt.

En 2000, j’ai fait la connaissance de 2 fous furieux, Jo et Bird qui mixaient de la Jungle et de la Drum n’ Bass en duo. On a formé alors un trio appelé Monkey Property. Puis un de nos potes, Waloobeach, s’étant mis à chanter dans un style plutôt raggamufin, à intégré le groupe. À 3 puis à 4, nous avons écumé les bars, salles, hangars, squats, free parties, partout où l’on nous a invités, jusqu’à le fin des années 2000.

En 2003, j’ai rencontré un drôle de zèbre. Il rappait sous le nom de Kymo et était beatmaker sous un autre blaze. En fait ce mec avait au moins 1000 pseudos, je vous en épargnerais la liste ici. Après avoir fait connaissance autour de notre amour du hiphop et du rhum, et avoir, avec 2 autres zouaves (la rappeuse Shy et le dj M.I.C), fondé un crew d’alcooliques notoires intelligemment appelé Ti’Punch Crew (t.p.c) a.k.a 3 Rivières Crew (3rc), Kymo, devenu Kaokhan et moi même fondions un binome de beatmakers appelé Namsen. 

Namsen, a fourni des beats à droite à gauche, pour les potes essentiellement et les potes des potes, comme par exemple ces 2 crétins de Kay et Belra, membres du binome Crooks avec qui, en plus d’avoir éclusé un très grand nombre de canettes, nous avons fait quelques freestyles d’anthologie.

En 2010, Namsen sortait son premier e.p « Enter The Invincible Hero », un hommage au Wu-Tang Clan.

Ce projet est disponible ici

En 2011, Namsen produisait entièrement « Une Étagère de Gelatine » le premier e.p de votre serviteur s’essayant à l’art de rapper sous le pseudo etc…

Ce projet est disponible ici

Vous pouvez écouter d’autres morceaux estampillés Namsen ou R.one sur ma page soundcloud ici

 

 

Publicités